Présentation de la commune

Notre commune

1. SITUATION de la COMMUNE

Située sur le versant alsacien du massif vosgien, à une altitude de 736 mètres (de 680 m. à 1209 m), elle est établie de part et d’autre de la RD 415 qui fut une ancienne voie romaine.

La commune fait partie du Canton Vert, canton regroupant 5 communes : Lapoutroie qui en est le chef lieu, Orbey, Labaroche, Fréland et Le Bonhomme.

Son ban communal s’étend jusqu’aux différentes limites intercommunales :

• avec Lapoutroie, à l’entrée Est du Village,
• avec Orbey, du côté Sud au Col du Calvaire,
• avec la commune de Plainfaing dans le département des Vosges, côté Ouest au Col du Bonhomme,
• et avec Ste Marie aux Mines du côté Nord de la commune, au Col des Bagenelles.

2. PRESENTATION

C’est une commune qui compte 862 habitants.

Avec ses 1200 hectares de forêt gérée par l’O.N.F., sur une superficie totale de 2198 hectares, elle est qualifiée de commune « forestière ».

C’est aussi une commune classée « touristique » par le préfet et un village de neige qui fait partie de l’association des stations classées sports d’hiver et d’été. Elle est également classée « station verte de vacance » qui est un label de qualité.

Elle est membre de la communauté de communes de la vallée de Kaysersberg regroupant 10 communes et du parc régional des ballons des Vosges.

L’agriculture est encore bien présente avec ses 5 gros exploitants et de nombreux autres agriculteurs à temps partiel.

3. TOURISME ESTIVAL

. Randonnées pédestres sur les nombreux sentiers balisés par le club vosgien et sur les 30 km de chemins forestiers,
. Randonnées équestres depuis Orbey ou Labaroche,
. Randonnées à V.T.T. sur les circuits balisés,
. Bike Park à la station du lac blanc,
. Sites d’escalade et de parapente, Golf,
. Visites de musées, châteaux, Eglises, de fromageries, de fermes, de caves viticoles, etc…dans les environs,
. Découvertes de la Tête des Faux, à 1220 m. d’altitude, ancien champ de bataille durant la guerre 14-18, avec tables d’orientation, de nombreux calvaires, et du site de l’Etang du Devin qui est une réserve botanique.

4. TOURISME HIVERNAL

? Sur la station du Lac Blanc regroupant les deux communes d’Orbey et Le Bonhomme :

. 13 pistes de ski alpin avec nocturne et un stade de slalom ; avec le premier télésiège débrayable 6 places du massif des Vosges et 8 téleskis
. 78 km de pistes damées à l’espace nordique ;
. 2 pistes de luge ;
. 4 sentiers raquette balisés ;

? Au Col des Bagenelles :

• pistes alpines privées de la Graine Johé
• pistes de randonnée nordique,

? Au Col du Bonhomme

• piste de fond non damée

Le conseil municipal

LISTE DES CONSEILLERS ET CONSEILLERES DU BONHOMME ELUS LE 30 MARS 2014

BOTTINELLI Jean-François MAIRE 13 rue de la scierie
68650 LE BONHOMME

ANCEL Jean-Luc 1er adjoint 8 route des bagenelles
68650 LE BONHOMME

BILLON Mickaël 2ème adjoint 10 rue de la Hintergass
68650 LE BONHOMME

SCHLUPP Corinne 3ème adjoint 140a La Hollée
68650 LE BONHOMME

CLAUSS Benoït conseiller municipal 19 rue des bruyères
68650 LE BONHOMME

PERRIN Frédéric conseiller municipal 130 la Chapelle
68650 LE BONHOMME

MILLION Jean-Claude Conseiller municipal 5, rue de l’Hermine
67205 Oberhausbergen

CLAUDEPIERRE Robert Conseiller municipal 7 rue des Prunelles
68650 LE BONHOMME

GUIDAT Arlette Conseillère municipale 133 La Chapelle
68650 LE BONHOMME

MASSON Jean Noël Conseiller municipal 1 rue de la Hintergass
68650 LE BONHOMME

MIEHE Christiane Conseillère municipale 106 La Verse
68650 LE BONHOMME

DUBOIS Béatrice Conseillère municipale 25 rue de la Hintergass
68650 LE BONHOMME

MASSON Gabrielle Conseillère municipale 126 La Chapelle
68650 LE BONHOMME

MAURER Pascal Conseiller municipal 121 La Chapelle
686850 LE BONHOMME

PETITDEMANGE Florent Conseiller municipal 48 route de l’hôpital 67100 Strasbourg

Historique

UN PEU D’HISTOIRE

le-blason-de-la-commune Le village du Bonhomme aurait été fondé par Saint Déodat, évêque de Nevers qui aurait vécu vers les années 600. Il aurait été pour les habitants l’ « Homme Bon » de la région, d’où « Bonhomme » ; il aurait fondé la ville de St Dié.

La première mention historique du Bonhomme remonte à l’an 1317, lors d’une transaction du château du « Gutembourg » dont on peut apercevoir encore aujourd’hui les ruines.

De part sa situation au pied du Col, Le Bonhomme était, au Moyen Age, un lieu de passage et d’échange entre l’Alsace et la Lorraine.

Révision du SCoT

La première réunion publique d’information et d’échanges à destination des habitants, associations, élus, société civile dans son ensemble, est organisée dans le cadre de la révision du SCoT
Elle se tiendra le Mercredi 25 mai 2016 à 20h à la Mairie de Bennwihr.

cliquer pour ouvrir

reunion-publique